ANPG

Requins 2020 12 8

 

02 JUIN 2020 - Ouverture du Club 

02/06/2020

 

CONTRE LA DESTRUCTION DE L'OCÉAN ET LA DISPARITION DES PÊCHEURS ARTISANS

La crise va-t-elle couler la petite pêche, maillon essentiel de la préservation de l'océan ?

Depuis le début de la crise liée au Covid-19, les petits pêcheurs, déjà affaiblis par cinquante années de politiques publiques en faveur de la pêche industrielle, doivent se battre pour survivre. Leur situation est diverse selon les métiers et les régions mais la plupart fait face à un dilemme : rester à quai pour éviter toute contamination mais sans aucune garantie de percevoir des aides ou prendre le risque d’aller pêcher sans aucune garantie de débouché. Aucune de ces alternatives n'est satisfaisante et ne les met à l'abri de la faillite. Sans mesure prise par le gouvernement pour leur permettre de continuer à exercer leur métier de manière pérenne, aucune transition vers une pêche durable ne sera possible. Laisser s'effondrer la petite pêche, c'est laisser l'océan aux mains destructrices des prédateurs industriels, laisser des milliers de familles sans ressources et compromettre notre avenir à tous.

Sans votre soutien et votre mobilisation, BLOOM ne pourrait pas être en première ligne pour aider la petite pêche à surmonter cette crise et inciter le gouvernement à refonder sa politique en priorisant un soutien inconditionnel à la petite pêche qui représente 73% des unités de pêche et 53% des emplois du secteur. 

Dans ce décryptage, BLOOM vous livre une première analyse de l'impact de la crise sur la petite pêche.

DÉCOUVREZ NOTRE DÉCRYPTAGE

 

La prédation des grands chalutiers industriels s'intensifie pendant la crise

Le 27 mars, BLOOM dénonçait la présence de quatre chalutiers géants dans le Golfe de Gascogne alors que les pêcheurs côtiers étaient, eux, forcés de rester à quai. Ces navires sont la propriété de deux multinationales néerlandaises : Parlevliet & van der Plas et Cornelis Vrolijk, à la tête d’un empire tentaculaire dans toute l’Europe. Par exemple en France, la compagnie France Pélagique qui détient deux chalutiers géants, le Sandettie et le Prins Bernhard, est une filiale de Cornelis Vrolijk. Son ancien directeur général, Antoine Dhellemmes, est aussi le vice-président du Comité national des pêches et président de l’organisation de producteurs FROM Nord qui gère plus de 128 000 tonnes de quotas en France, soit près de 40% du quota national.

Cette présence très forte des intérêts néerlandais dans la pêche française n’est pas anodine et explique en grande partie la trahison continue des petits pêcheurs côtiers par les représentants officiels de la pêche française. Pour rappel, lors du vote sur la pêche électrique au Parlement européen en janvier 2018, le Comité national des pêches avait demandé aux députés européens de voter en faveur des amendements qui auraient permis le développement à grande échelle de la pêche électrique en Europe !

BLOOM déplore cette absence de représentation de la petite pêche et exhorte le gouvernement à inclure les petits pêcheurs dans toutes les discussions sur les aides au secteur de la pêche.

 

L'opportunisme scandaleux de la grande distribution

Alors que seulement 14% des captures de la pêche française sont issus de la petite pêche côtière, plusieurs enseignes de la grande distribution ont profité de la crise pour afficher leur soutien à la "pêche française" en trompant les consommateurs par des visuels de petits bateaux de pêche.

Une initiative qui a peut-être pu soulager provisoirement une infime partie de petits pêcheurs mais qui ne doit pas faire oublier qu'en temps normal, la grande distribution s'approvisionne auprès des industriels. La grande distribution continuera-t-elle à s'engager sur le long terme auprès de la petite pêche française une fois la crise passée alors qu'elle ne l'a jamais fait auparavant ?

Afin d'avoir la certitude de privilégier un poisson français issu de la petite pêche côtière, nous vous recommandons de vous fier aux méthodes de pêche, dont l'affichage est obligatoire depuis décembre 2014.

Découvrez dans notre guide pratique un classement des méthodes de pêche en fonction de leur impact sur les écosystèmes marins.

TÉLÉCHARGEZ NOTRE GUIDE POUR MIEUX CONSOMMER

 

Soutenez les petits pêcheurs locaux en privilégiant les circuits courts

Afin d'aider les petits pêcheurs à surmonter cette crise, vous pouvez privilégier les circuits courts. BLOOM a fait un tour d’horizon des initiatives :

Au niveau national

Pleine Mer a créé une carte interactive qui regroupe les circuits-courts de la filière pêche : vente à quai et AMAP.

Le Marché Vert a également établi une carte avec quelques points de vente pour acheter du poisson en circuit-courts.

Si vous n’habitez pas en bord de mer, les Paniers de la Petite Laura et Poiscaille livrent du poisson pêché par de petits artisans dans toute la France.

Par région

> Dans les Hauts-de-France :

Les Aubettes à Dunkerque, à Calais et à Boulogne-sur-Mer sont ouvertes quelques jours par semaines.

> En Normandie :

Normandie Fraîcheur Mer regroupe tous les points de vente de la région Normandie et notamment la vente à quai, les marchés, et les poissonneries de quartier.

> En Bretagne :

La Région Bretagne a créé une plateforme pour relier les producteurs et les consommateurs (disponible à partir du 9 avril 2020)

> En Méditerranée

La vente à quai est une tradition en Méditerranée. Les pêcheurs maintiennent un point de vente en période de COVID-19 si le maire de la ville l’autorise (dérogation accordée par le préfet).

 

BLOOM dans les médias !

Retrouvez tous nos passages dans les médias ici

Quelle est la situation des petits pêcheurs côtiers pendant la crise sanitaire que nous vivons ? Comment se porte le poisson ? Quelle est l'attitude de la grande distribution ? Sabine Rosset, directrice de BLOOM, Charles Guirriec, fondateur de Poiscaille, et Philippe Calone, artisan pêcheur à Courseulles/Mer étaient les invités du débat de François-Régis Gaudry dans l’émission « On va déguster ».

ÉCOUTEZ LE DÉBAT 

On a besoin de vous !

BLOOM redouble d'efforts pour alerter le gouvernement sur l'impératif de faire le bon choix dans les semaines qui viennent. Un choix déterminant pour l'avenir de l'océan : investir dans la petite pêche, seule garante de la bonne santé de notre océan ou continuer de parier sur la pêche industrielle et ruiner tout espoir de restaurer les écosystèmes marins.

Nous avons plus que jamais besoin de vous pour nous faire entendre. Dans les jours qui viennent, nous vous appellerons à participer à une grande mobilisation citoyenne. 

Restez connectés !

Merci pour votre soutien régulier à nos combats et prenez soin de vous et de vos proches, 

A très bientôt,

L'équipe de BLOOM

 

 

Paquette

Amis Pêcheurs,

Cette période de confinement nous oblige à quelques changements dans notre organisation.

Afin de respecter complètement les règles sanitaires, la boîte aux lettres du club ne sera plus relevée. 

Nous vous demandons sauf impossibilité informatique de communiquer par mails vos demandes d'inscriptions ou tout autres communications.

Pour les règlements, le virement bancaire est la solution la plus simple pour nous.

La "Collégiale" est en réseau, le service informatique fonctionne parfaitement.

Pensez à limiter le  courrier afin de soulager les facteurs.

Provisoirement le courrier peut être adressé chez :

Pierre RONZATTI

10 Av. de la Garrigue N°88 Le clos du Soleil

11560 Saint Pierre La Mer

La "Collégiale" vous remercie.

Programme 2020

2020 ag2019

 

Pere noel

 

 

28 Septembre - Challenge JY BILBE

1er TEPEA PRIEUR  David
2ème BALI BALLESTER  Geoffrey
3ème PASSION 2 TROLET  Pierre Yves
4ème ARIM PACHA BELLOT  Benjamin
5ème MARLINE 5 CIPOLA  Michel

 

   

 

Img 6107Img 6099

 

 

17 Aout 2019 - Une Thonade réussie.

P1010040

Galerie Photos de la Thonade : ICI

 

 

 

Date de dernière mise à jour : Jeu 20 août 2020