Effondrements de stocks de poissons.

 Effondrements inquiétants de stocks de poissons !

   La FAO (organisation des Nations unies qui évalue et guide les décisions en matière de pêche) n'avait pas prévu l'effondrement de certains stocks de poissons car les prises annuelles des pêcheries étaient stables, en quantité.

    Les chercheurs de l'IRD de Sète ( Centre de recherche halieutique Méditerranéenne et Tropicale )  viennent de démontrer, chiffres des cinquantes dernières années à l'appui,les limites d'une évaluation des stocks uniquement basée sur les chiffres des prises annuelles des pêcheries.

    Les chercheurs suggèrent donc qu'une attention particulière soit portée:

-à la taille des poissons capturés de plus en plus petits.

-à l'effort de pêche: détection au sonar, contrôle à distance des engins de pêche, cartes "satellitales"...

-et au mécanisme dit "dépensatoire", seuil en dessous duquel une population de poissons ne peut plus assurer son renouvellement.

source: Le pêcheur de France n°10 hors série Mer.

Date de dernière mise à jour : Dim 02 Fév 2014